Lifestyle Mode & Beauté

Retrouver le sommeil : test et avis d’Arkorelax Sommeil

Depuis le dernier trimestre scolaire, j’ai la sensation que le temps me glisse entre les doigts. Je cours à droite à gauche, mon cerveau est en ébullition permanente. A tel point que depuis trèèèès longtemps, j’ai toujours eu des soucis d’endormissement, encore plus prononcé dans des périodes aussi actives. Je suis une marmotte, mais qui a du mal à me mettre en mode « pause » pour m’endormir. Et j’avoue, je suis jalouse de l’Amoureux qui lui s’endort n’importe où, n’importe quand en l’espace de quelques minutes à peine.

Je ne suis pas une adepte des comprimés pour dormir. Les ayant déjà pris, je sais que le lendemain, le réveil et le reste de la journée sont englués dans un nuage de coton, corps compris. C’est pour cela que très souvent, je m’endors à des heures vraiment trop tardives. J’attends mes phases de sommeil, quitte à attendre longtemps et mon sommeil paradoxal est quelque peu court et/ou agité ! ;)

cycle du sommeil

Source : Arkopharma

Dans cet esprit, j’ai été curieuse de tester la cure Arkorelax Sommeil des laboratoires Arkopharma qui m’évoquait sur le packaging un sommeil de qualité et sans somnolence. Pour être honnête, ce qui m’a convaincu de tester c’est la mention : « agit sur le sommeil sans accoutumance ».

cure sommeil arkopharma

Ce programme de 15 jours est proposé en une prise le soir. La composition du produit m’a interpellée par ses extraits de plantes. Je suis une adepte pour le coup des plantes et de leurs propriétés. Ici, ArkoRelax est composé d’extraits de Valériane, de Passiflore, de Mélisse, d’Escholtzia et de Houblon.

Pour faire court et précis, voici les propriétés de chaque plante :

Valériane : on connaît cette plante aussi par son autre nom « herbe à chat ». En effet, cette plante, une fois séchée dégage une odeur forte qui attire les chats, mais surtout qui a des propriétés relaxantes grâce aux composés dans la racine de Valériane.

Passiflore : cette liane originaire du Mexique est bien connue pour ses propriétés apaisantes et sédatives naturelles. Les Aztèques les utilisaient d’ailleurs comme telles. On retrouve encore de nombreuses tisanes dans le commerce avec de la Passiflore, qui participe à l’amélioration du sommeil.

Mélisse : ce petit arbrisseau touffu dégage une odeur citronnée lorsque l’on froisse ses feuilles. Originaire d’Asie, on reconnaît les propriétés relaxantes de la Mélisse depuis la Grèce Antique. Cette plante aide à apaiser l’anxiété.

Escholtzia : jolie fleur orange de la famille des coquelicots, l’Escholtzia a des effets bénéfiques sur le sommeil grâce à la présence d’alcaloïdes dans la partie aérienne de la plante. Plus connue sous le nom de pavot de Californie, cette plante considérée comme un anxiolytique et un sédatif naturel.

Houblon : cette plante grimpante à des feuilles qui ressemblent à celle de la vigne. Les moins au 12ème siècle l’utilisait pour la fabrication de la bière (ce qui donne l’amertume). Aujourd’hui, on reconnaît clairement la qualité de cette plante sur l’aide à l’endormissement ainsi que l’apaisement de l’anxiété.

De plus, Arkorelax contient 1mg de Mélatonine. On l’appelle aussi « hormone du sommeil » parce que la mélatonine est une hormone sécrétée pendant la nuit par la glande pinéale du cerveau. Le taux de cette hormone diminue de façon fulgurante dès la puberté ! (la mienne a donc dû faire plusieurs chutes ;)).

Plantes Arkorelax Sommeil

composition arkorelax sommeil

Une fois que j’ai découverte la notice (très bien faite et très explicite sur la composition et les conseils d’utilisation), j’ai donc commencé la cure pour 15 jours.

J’ai ressenti des effets, notamment sur mon endormissement à partir du Jour 3. Clairement, j’étais moins « nerveuse » et je me laissais plus facilement tomber dans le sommeil.

Là où j’ai été agréablement surprise de cette cure, c’est que pas un seul matin, je n’ai eu des difficultés pour me réveiller ou encore, je n’ai eu aucun réveil « cotonneux ». Je me sentais fraîche comme un gardon ! ;)

J’ai donc senti rapidement que mon sommeil n’était pas entrecoupé, agité. Je dormais bien et d’une traite. Alors forcément, le matin, je n’étais pas fatiguée comme cela m’arrive fréquemment ! Cela se répercutait sur mes journées, CQFD. J’étais en forme, je le sentais et je pouvais ainsi donc courir partout sans coup de pompe atroce !

J’ai trouvé que les effets au bout de 3 jours, c’était aussi raisonnable. Oui parce que lorsqu’on se lance dans une cure, c’est tout de même dommage de n’en voir des effets que 2 jours avant la fin de la dite cure ! Ici pas de soucis, puisque dès le troisième jour, je sentais que mon cerveau se mettait en mode « pause » et se laissait glisser tranquillement vers le sommeil.

Cette cure a été vraiment positive, tant pour le corps que l’esprit, mais aussi sur le reste de ma famille. Qui dit sommeil de qualité, dit forme, dit patience donc harmonie familiale au beau fixe ! Ce n’est pas un secret que le manque de sommeil influe terriblement sur nos rapports humaines ! De plus, je n’ai clairement pas ressenti d’accoutumance et je n’ai pas eu de stress à la fin de la cure, à l’idée de ne plus avoir « d’aide » pour m’endormir. J’avais rechargé les batteries et je pouvais réattaquer les phases speed de fin d’année scolaire. :)

En résumé, je pense que je renouvellerai cette cure plusieurs fois dans l’année. Lorsque par exemple, je suis soumise à des périodes denses de travail (de révisions) ou tout simplement, parce que le cerveau ne se débranche pas des soucis pour dormir paisiblement.

Mon avis serai d’en faire 2 à 3 par an et sur le plan calendaire, au moment des changements de saisons aussi où je sens que mon corps peine à se régénérer la nuit avec les changements.

Et vous, avec-vous des difficultés d’endormissement ou un sommeil agité ? 

arkorelax sommeil

Arkorelax, disponible en pharmacies et parapharmacie, environ 14,50€ la boite

logo PartenariatMerci aux Laboratoires Arkopharma et à l’Agence des Blogueuses pour ce test réussi et adopté ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire