Humeurs Lifestyle

Ne rien regretter

La journée d’hier, je l’attendais depuis des semaines voire des mois. J’étais même épuisée d’attendre. La frustration y était pour beaucoup. Donne sur deux épreuves de 4h ce que l’on apprend depuis des mois, c’est frustrant. Alors forcément, l’annonce des résultats ou plutôt la non présentation de mon petit nom dans la liste des admissibles m’a peiné. Ok, j’ai pleuré dans les bras de mon mari comme une enfant ! La déception, les tensions, la frustration, puis le soulagement. La petite boule qui s’était nichée au creux de mon ventre depuis des mois s’est envolée. Les tensions qui maintenaient mes épaules crispées se sont détendues. Cela n’a pas effacé la tristesse, mais enfin je savais. Je crois que c’est ce qu’il y avait de pire. Ne pas savoir. Pourtant, je le pense sincèrement ce matin : il n’y a rien à regretter.

Cette année a été captivante, révélatrice, intense. J’ai réussi là où je ne me sentais pas suffisamment forte. J’ai gagné plein de petites batailles. J’ai fais la nique au burn out ! Et ça, ça n’a pas de prix !

Il y a deux ans, j’étais prostrée, au fond du seau comme on dit. Je n’avais goût et foi en rien. Même m’occuper de mes enfants étaient difficile ! La confiance en soi et l’estime de soi étaient proches de la température en Arctique. J’avais des certitudes négatives et faussées par cet état.

J’avais touché le fond, je ne pouvais que remonter. Et cela a été dur, douloureux et long. Aujourd’hui, avec cette épreuve de mon échec aux écrits du CRPE, je sais que j’ai gagné sur bien des choses.

Sur le plan scolaire déjà, j’étais douée français mais une souche en maths. J’avais un niveau déplorable et j’appréhendais clairement le moment où il faudrait que j’aide ma fille dans ses devoirs. Aujourd’hui, à force de patience et de ténacité, j’ai remonté mon niveau. Bien sûr, il n’est pas suffisant pour que je passe le seuil d’admissibilité, mais aujourd’hui, je sais ce dont je suis capable, je sais que ce n’est pas insurmontable. Je suis presque bonne en maths ! :)

Sur le plan professionnel, j’ai fais le point. J’ai eu des doutes, des questionnements importants et récurrents. Le fait d’avoir suivi des cours à distance m’ont amené à faire des stages. Me confronter à la pratique. Me confronter à une réalité de terrain. Me confronter à mes doutes, à mes ambitions aussi. J’ai eu la chance d’être entourée de personnes bienveillantes. Elles le savent, je leur ai déjà dit à quel point leur soutien et leurs conseils m’ont été précieux.

Sur le plan personnel, cela a été une révolution. J’ai pris sur moi, j’ai vaincu mes angoisses (certaines, pas toutes non plus ;)). Je me suis vue épanouie, souriante malgré la charge de travail à caler dans un rythme de vie soutenu. Travailler avec mes enfants dont deux petits a été un vrai challenge. Une autre organisation est à prévoir pour me dégager des vrais temps de révisions et de vrais temps en famille, et non pas un peu de chaque ce qui m’a valu des temps de révisions contre productifs. J’ai pu m’apercevoir que j’avais pourtant une vraie capacité d’adaptation même si je n’ai pas su gérer en situation. Mais là encore j’ai appris. Je sais que pour l’année prochaine, je vais devoir travailler cela. Ne plus m’excuser d’être là. J’ai autant ma place que d’autres et étonnamment, cet échec d’hier me l’a fait comprendre. Gérer le stress sera un point essentiel pour ma prochaine tentative.

Alors voilà, je n’ai pas réussi à passer la barre des écrits à quelques petits points mais je n’abandonne pas. Pour moi et tous mes proches ainsi que les enseignantes qui m’accompagnent également. Cette année a été dense mais riche. Riche en sourires, en relations humaines, en petites victoires, et c’est tout ce que je garderai en tête pour avancer.

Je vais pouvoir reprendre plus régulièrement le chemin du blog. Ecrire ici m’avait terriblement manqué ! Je suis un peu flippée d’avoir du temps devant moi, j’avais perdu l’habitude ! ;) Je vais prendre quelques semaines pour profiter de mes proches, aller voir ces amis qui ont accepté mes silences sans rechigner et qui me soutenaient, de près ou de loin. Je vais préparer nos prochaines vacances en Ré Bonheur. Je vais soulager mon mari à la maison, lui qui avait presque tout pris en charge pour m’aider. Je vais profiter de ma Zebrelle et améliorer notre relation. Je vais rebondir et repartir… dans quelques jours ;)

Merci à vous pour tous vos mots si gentils et si bienveillants. Malgré mes silences, vous avez été là à chaque étape, pour m’encourager et me booster. Ce blog est une source inépuisable de belles surprises et d’échanges ! Vous m’accompagner pour un nouvel essai en 2018 ? ;)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire