Famille Humeurs

Le Tag Parentillages

Il y a un an de cela, le 23 janvier 2016 (hmm oui j’ai un peu de retard ;)), j’ai été taguée par la jolie Vio la Vilaine pour parler plus de mes minis, de mon rôle de maman et m’épancher un peu plus sur ce qui caractérise notre tribu. Alors comme il n’est jamais trop tard pour répondre (oui le délai n’est pas dépassé, c’est comme les chèques, c’est valable deux ans ;)), je me mets enfin à l’écriture pour répondre aux questions du tag Parentillages.

tag parentillages

Crédits Image : Vio la Vilaine

Combien as tu d’enfants ?

Maman depuis 2008, je suis aujourd’hui l’Omega d’une meute de 3 louveteaux. Il y a d’ailleurs, Théa qui en fin de compte n’est pas une enfant louve, mais plutôt une zébrelle ! Il y a ensuite Maël, le mec de la fratrie, qui du haut de ses 4 ans et demi règne comme un coq. Puis il y a Iris, ma petite fleur de bientôt 3 ans, qui n’est autre qu’un koala accroché à moi comme à un tronc d’eucalyptus. Bref, je suis la louve Omega d’une ménagerie qui fait du bruit, qui bouge partout et qui m’épuise autant qu’elle m’attendrie ! 

Qui d’autre fait partie du foyer ?

Dans notre nid, nous sommes 7. Oui oui, vous avez bien lu ! ;) Déjà il y a l’Alpha, qui n’est autre que l’amoureux ou Monsieur Mari. Du haut de son mètre quatre-vingt-six, il est le fier papa de mes minis, mon amoureux depuis plus d’une décennie et on a la chance maintenant de l’avoir tous les jours à la maison pour m’aider à la tâche (ce qui n’était pas le cas avant quand il partait pour servir Mère Patrie). Il a eu 40 ans, il a des cheveux blancs (la Richard Gere Touch comme il dit), il aime les jeux vidéos, les desserts et puis moi, ce qui n’est pas une mince affaire ! ;) Ensuite il y a nos deux chats, Java et Jazzy, frère et soeur, croisés avec un papa Maine Coon, qui prennent donc de la place mais des boules de poils qui font autant partie de la famille (et de toutes façons, je n’ai pas le choix, Java dort sur mes pieds chaque nuit !). En gros, voici la composition de mon foyer.

Qu’est ce qui te manque le plus dans ton ancienne vie sans enfants ?

Faire pipi en prenant mon temps, seule avec mes mots fléchés et mon crayon. Cela fait donc 9 ans bientôt que je n’ai pas été faire pipi tranquille ! Et croyez moi, ce sont les petits plaisirs simples du quotidien qui manque le plus ! ;)

Bon puis aussi faire des grasses matinées, regarder un film en entier sans m’endormir comme une loque au bout de 20 minutes,  manger sur le canapé des chips (parce qu’il faut maintenant montrer l’exemple et manger sain !), avoir une vie intime proche du Machu Pichu (maintenant on calcule le créneau horaire avec le plus de chance d’être seuls et on baisse le niveau sonore pour ne pas voir surgir une tête blonde… ou alors on s’endort parce qu’on est trop naze pour amorcer une approche !) ou encore un sac à main rempli de futilités, exclusivement rempli de futilité (à ce jour, mon sac est une annexe des nains avec lingettes, susu, doudou, crayons de couleurs, mouchoirs..).

Qu’est ce qui, dans le quotidien, a été le plus gros changement lorsque tu as eu ton premier enfant ?

Les nuits ! Incontestablement ! Même si Théa nous a fait le cadeau de faire des nuits de 10h dès ses 6 semaines, c’était un leurre ! Aujourd’hui, une nuit complète…. j’ai oublié ce que c’était ! Alors bye bye le coté Marmotte et bonjour « le monde appartient à ceux qui se lève tôt ! ». Mais le plus gros changement, ça a été ce sentiment incroyable qui submerge le coeur, cet amour inconditionnel qui sort de nul part, ce souci de prendre soin de ce petit être ! Ca change une personne radicalement ! On prend conscience de la valeur et de la beauté de la vie qu’on a créé ! On ne sera plus jamais la personne qu’on était avant, parce que chaque jour depuis la naissance de son enfant, on évolue, on se questionne, on tâtonne, on trébuche mais surtout on apprend !

D’ailleurs au quotidien, on a plein de petits rituels avec nos enfants. Et si tu nous racontais ?

Le temps calme chaque soir après les douches et avant le diner, à regarder un dessin animé dans le lit de papa-maman. Ce rituel, c’est même pas un rituel ni une habitude, c’est naturel et indispensable ! On cajole, on cocoone, on bisouille, on rit, on profite ! Ca dure une demi-heure en général avant que nous repartions à nos tâches d’adulte, mais j’adore ce moment où mes enfants, les cheveux qui dégoulinent se lovent dans les draps, dans mes bras et où ils relâchent de leur journée trépidante ! Je les observe, les sens près de moi et même si ensuite, ils vont vriller par la fatigue ou refuser de finir leur assiette et faire des caprices, il y a ce petit laps de temps où j’aime le tableau devant moi de ma famille ! :)

Mère louve, papa poule, maman tigresse, quel animal la parentalité fait elle ressortir de toi ?

Très clairement, je suis une maman louve-poule-dragon-ours. Je suis une hybride avec les caractéristiques de ces femelles là ! Je suis une maman très protectrice, ultra protectrice même (mais je me soigne ! ;)) et je suis aux aguets pour que mes petits soient protégés et couvés. Evidemment, je dois revoir ça, parce que ma grande qui rentre dans la préadolescence sature quelque peu de sa mère toujours sur son dos et que mon fils en a marre que je le bisouille pendant qu’il joue ! ;) Je montre les crocs et je peux même cracher du feu si quelqu’un à le malheur de blesser un de mes enfants !

Sur quel sujet admets tu être un tantinet excessive avec tes enfants ?

L’hygiène et la politesse. Je suis intransigeante ! On se lave les mains quand on rentre de l’école, avant le repas,on se bosse les dents deux fois par jour, on se mouche dans un mouchoir et non dans sa manche. Et entre toutes ces petites chose à faire, on n’oublie surtout de dire « bonjour, au revoir, merci, s’il vous plait, pardon… ». Ce sont deux points sur lesquels j’ai commencé très tôt avec chacun d’eux, même quand ils ne parlaient pas. J’ai d’ailleurs « signé » avec Iris pour qu’elle puisse s’exprimer et être polie alors qu’elle ne parlait pas ! ;) C’est indispensable pour moi que mes enfants soient polis parce que derrière tout ça, cela induit le respect de l’autre, des gens qui nous entoure, qu’on les connaisse ou pas. La politesse et le respect sont étroitement lié, donc on est poli pour respecter les autres (même la boulangère absolument mal-aimable !). CQFD.

Choisis 5 adjectifs pour décrire chacun de tes enfants

Pour Théa, je dirai : hypersensible, créative, généreuse, passionnée et autoritaire

Pour Maël : rêveur, timide, malin, tendre et espiègle

Pour Iris : solaire, drôle, curieuse, indépendante et excessive

Sur quel trait physique ou moral tes enfants te ressemblent-ils le plus ?

Sur le plan moral, la grande me ressemble énormément. Du haut de ses presque 9 ans, elle a malheureusement décidé, consciemment ou inconsciemment, d’être une maniaque du contrôle ! Le lâcher prise c’est pas son truc ! Alors je veille au grain pour que justement, elle rectifie ce trait de personnalité et qu’elle puisse grandir et murir sans être empoisonnée par ce  besoin de contrôle permanent.

Maël lui est aussi rêveur que moi, mais aussi timide. Je ne suis pas au premier abord très sociable, mais parce que je n’ose pas. Tout simplement. Et mon petit viking a ce trait là. Par contre, il adore la mayo comme moi et nous sommes les deux seuls dans la famille. Détail insignifiant mais qui a son importance ! :)

Iris, ressemble beaucoup à Théa et à Maël donc à moi aussi. CQFD. Sur le plan physique, on me dit que c’est mon portrait ! :) Pour le reste, je lui laisse le temps de grandir pour affirmer sa personnalité !

A propos de qui râles-tu le plus souvent, après chacun de tes enfants ?

Théa va avoir 9 ans et souhaite avoir de plus en plus d’indépendance (Pré-adolescence Bonjour !). Seulement voilà, elle grandit et peut aussi participer plus à la vie de la maison. En restant raisonnable, je ne lui demande que de mettre le linge au sale, celui de son frère et de sa soeur inclus ! Bon bah c’est pas la mission qu’elle réalise le plus ! ;) Alors je râle souvent le soir quand je vois le tas de linge par terre dans la salle de bain ou alors ses fringues qui pendouillent sur sa chaise de bureau !

Et pour les deux petits, je râle principalement pour leurs chamailleries. Ils sont capables d’être autant complices que de se bouffer le nez. Et forcément, dans l’option B, je râle souvent pour qu’ils apprennent à plus se respecter ! ;)

Quelle est la dernière petite ou grosse bêtise de chacun ?

La dernière en date concerne surtout Iris et Mael. Je l’ai partagé sur les réseaux sociaux parce que la bêtise fait rire au final ! Ils ont eu l’idée un soir de jour aux apprentis coiffeurs. Ca a valu un carré plongeant dégradé pour Iris et des trous pour Maël ! Un grand moment, surtout quand je les ai déposé à l’école et que les maitresses ont découvert l’ampleur des dégâts ! :D

Et quelle est ta dernière bêtise les concernant ?

Ma dernière bêtise les concernant, c’est de ne pas avoir eu le recul nécessaire pour ne pas me disputer avec Monsieur Mari devant eux. Dans l’énervement, on s’est pris la tête (comme tous couples), mais là, on s’est disputé devant les enfants alors que d’habitude, en cas de désaccord, on attend d’être tous les deux. Là, j’avoue, on n’a pas géré parce que les enfants ont eu plein de questions et d’inquiétudes ensuite ! Je m’en suis voulue doublement : la dispute partait d’un truc très bête donc inutile et les enfants ont se sont inquiétés.

Quelle est la dernière fois où tu t’es senti fière de chacun de tes enfants ?

Théa joue dans un orchestre mais n’a commencé à étudier la musique que  l’année dernière. Elle est peu sûre d’elle et devait participer à une représentation de l’orchestre. J’étais aussi stressée qu’elle, mais pendant le concert, il y a eu ce moment de bonheur et de fierté absolue ! J’ai découvert ma fille gérant son stress comme une grande et surtout, épanouie et concentrée sur sa musique. Elle avait des étoiles les yeux ! C’était magique et j’étais tellement fière d’elle ! Elle a joué comme une chef des percussions, elle a donné le rythme aux autres musiciens et cet ensemble était juste incroyable ! Ce souvenir restera gravé dans ma besace déjà bien remplie de « fierté de maman ».

Les deux petits aussi me rendent fiers. Tous les jours. Ils sont curieux, attentifs et vifs. Leurs réflexions me font rire et je suis fière de voir qu’ils arrivent à trouver leur place dans leur monde. Chacun avec ses particularités, ils se renforcent face aux difficultés et diffusent leurs sourires à n’en plus finir ! Leurs personnalités à tous les trois me rendent fière !

Et la dernière fois où tu as eu les nerfs ?

Il n’y a pas si longtemps que ça. Je me suis retrouvée face à une personne malveillante et agressive. En soi, je suis censée être armée en tant qu’adulte pour me défendre face à ce type de personne. Or, cela est arrivé devant ma fille ! J’ai eu peur je l’avoue face à tant d’agressivité et j’ai été tellement en colère qu’une personne se permette d’agresser les autres et les enfants ! Je l’ai très mal vécu et j’ai eu les nerfs pendant des jours et des jours suite à cela !

Qui tagues-tu à ton tour ?

J’ai beaucoup apprécié répondre à ces questions, dévoiler des petits bouts de moi un peu plus (tout en choisissant les bouts quand même hein ! ;)). Alors déjà, merci Vio pour ce tag ! Vous pouvez la retrouver sur son blog (Par ici => www.violavilaine.fr) ou les réseaux sociaux et allez y sans modération, rires assurés !

A mon tour, je vais taguer quelques copines de la Team Bordeaux, c’est à dire Mamour Blogue, Maman au Balcon, Lily Podecolle et Les P’tea Potes, puis my Happy-D que j’aime beaucoup lire ainsi que Bla Bla et Cie :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire